Get Adobe Flash player

Planètes naines et petit corps

Après avoir envisagé de faire passer le nombre des planètes de neuf à douze ( en intégrant l'astéroïde Céres, l'objet transneptunien 2003 UB 313 et, plus curieusement, Charon, le satellite de Pluton), les astronomes ont fait marche arrière : le risque de voir le nombre des planètes se multiplier au fil des découvertes les a retenus.

Les objets du système solaire ont été classé en trois catégories:

 * les planètes, au nombre de huit ;

 * les planètes naines qui présentent les mêmes caractéristiques que les planètes mais ne sont pas seules sur leur orbite ;

 * les petits corps, c'est à dire la majorité des astéroïdes et des comètes

Pluton, qui partage son orbite avec des transneptuniens a ainsi été rejetée dans le camp des planètes naines.

D'après la résolution adoptée par l' UAI en 2006, une planète est un astre en orbite autour du Soleil qui possède "une masse suffisante pour que sa gravité l'emporte sur les forces de cohésion du corps solide et le maintienne en équilibre hydrostatique sous une forme presque sphérique", et qui a "éliminé tout corps susceptible de se déplacer sur une orbite proche".

Les planètes naines doivent être en orbite autour du Soleil, avoir une forme presque sphérique mais ne pas avoir éliminé "tout corps susceptible de se déplacer sur une orbite proche". A ce jour, on en trouve dans la 1ère ceinture d'astéroïdes (Pallas, Cérès, Vesta, Eros)  et dans les "objets transneptuniens" (Pluton-Charon, Eris, Sedna, Varuna...) et d'autres pourraient à l'avenir grossir la liste.