Get Adobe Flash player

Pourquoi les télescopes inversent-ils les images

Les lentilles et les miroirs retournent les images c'est pourquoi dans une lunette astronomique ou un télescope, le bas et le haut sont inversés,ainsi que la gauche et la droite.

Seules les jumelles sont équipées d'un prisme qui redresse les images ainsi que les longues-vue et lunette d'ornithologue reflète une vision conforme à la réalité.

Lorsqu'on observe des objets du ciel profond, nébuleuses ou galaxies lointaines, il importe peu que l'image soit inversée ou non. C 'est un peu plus gênant pour ce qui est des planètes ou la Lune surtout pour apprendre à repérer les détails.

Les objets que l'on observe à travers les instruments astronomique sont retournés par rapport à ce que l'on voit à l'œil nu, cela découle des lois de l'optique.

Les rayons lumineux provenant d'un astres lointains pénètrent dans le tube et sont concentrés par l'objectif, un miroir pour les télescopes ou une lentille convergente pour les lunettes. Ces rayons se croisent au niveau du foyer, c'est à ce niveau que l'image est retournée et que l'oculaire permet de la grossir.

  1- principe de la lunette astronomique

  2- principe du télescope Schmidt - Cassegrain

  3- principe du télescope Newton

A quoi sert une monture astronomique ?

Elle permet de diriger plus facilement son télescope ou sa lunette vers les astres.

Monture azimutale:

Les petits instruments d'observation sont le plus souvent supportés par une monture azimutale. Très simple celle ci ne nécessite aucun réglage préalable. Elle permet de pointer un objet du ciel dans toutes les directions selon deux axes: Horizontal et verticale ce qui est suffisant pour une observation à faible grossissement. Pour recaler le pointage d'une monture azimutale, il faut en permanence réajuster les deux axes ce qui est contraignant.

 

 

Monture équatoriale:

Lorsqu'on utilise un instrument plus puissant et un fort grossissement le mouvement et la vitesse de rotation de la Terre devient gênant. Pour simplifier l'observation on utilise une monture équatoriale équipé d'un axe principal appelé axe horaire ou polaire ou axe d'ascensions droite, celui est parallèle à l'axe de rotation de la Terre. Faire tourner l'instrument autour de cet axe permet de suivre le mouvement apparent des astres. Le second axe perpendiculaire au premier est appelé axe de déclinaison, il permet d'orienter l'instrument vers le haut ou le bas. Le plus souvent les axes de ces montures sont motorisés ce qui facilite grandement le suivi des astres.