Get Adobe Flash player

Quelques dates de l' histoire de l'Astronomie

Pour les habitants de Babylone, les dieux inscrivent leurs messages dans le ciel. Les prêtres astronomes dans les temples-observatoires, les Ziqqurats, recherchent ces signes pour le seul bénéfice du roi.

• Vers - 600, des marins phéniciens font à la demande du pharaon Nékao, en trois ans le tour de l'Afrique.

• Vers - 580, Thalès et des citoyens de Milet se posent la question, "de quoi est fait le monde?" Thalès pense que le monde est en eau, avec une Terre flottant dans une énorme bulle d'air !

• Vers - 572, Anaximandre de Milet isole la Terre dans l' univers. La Terre est un cylindre trois fois plus large que haut, placé au centre du monde. D' immenses roues tournent autour de la Terre, percées de trous permettant d'apercevoir le feu de Soleil, de la Lune etc. Le fermeture de ces trous explique éclipses. Le Soleil, aussi grand que la Terre est très loin, bien plus loin que la Lune. Anaximandre dresse une carte du monde complétée par Hécatée.

• Vers - 490, Parménide pythagoricien réfugié à Elée, déclare que la Terre est ronde, que toute la lumière vient du Soleil, ce qui explique les phases de la Lune.

• Vers - 450, Anaxagore de Clazomènes, enseigne l'astronomie à Athènes. Il dit que la Terre est plate, que la Lune est une pierre lancée dans le ciel, que le passage de la Lune entre la Terre et le Soleil entraine les éclipses de Soleil. Condamné à mort pour impiété, il s'enfuit.

• Vers - 420, Philolaos dit, il y a dix corps célestes outres les étoiles: le feu central, l'anti-terre, la Terre, les planètes. La Terre n'est plus au centre du monde, elle bouge.

• Vers - 387, Platon fonde l'académie à Athènes. il reprend les idées des pythagoriciens: Terre immobile au centre du monde. Les astres sont portés par des sphères concentriques tournant autour de la Terre. Eudoxe et Aristote complètent ce système en ajoutant respectivement 27 et 28 sphères.

• Au cours du IVe siècle, Héraclide du Pont explique le mouvement apparent des étoiles par la rotation diurne de la Terre et les mouvements de Mercure et Vénus par leur rotation autour du soleil, mais on ne le croit pas, ses livres sont détruits.

• Vers - 270, Aristarque de Samos, se basant sur les éclipses de Lune, déclare que le diamètre de celle-ci est le tiers du diamètre terrestre. Il donne une valeur de la distance Terre - Lune. Il tenta lui aussi de donner une explication héliocentrique qui fut rejetée.

• Un siècle plus tard, Hipparque de Rhodes corrige la valeur proposée par Aristarque : le diamètre de la Lune est le quart de celui de la Terre

• Vers - 230, Erastosthène responsable de la bibliothèque d'Alexandrie, mesure le tour de la Terre en comparant l'écart angulaire des ombres de 2 bâtons à Alexandrie et à Syène ; il obtient une remarquable mesure de 252 000 stades, soit 39 690 km !.

. Vers - 150, Hipparque précisa le système des excentriques et des épicycles. On lui doit aussi un catalogue des positions de + de 1 000 étoiles et une mesure de la précession des équinoxes.

. Au 1er Siècle de notre ère, c'est le grec Ptolémée qui codifia l'organisation du Monde dans son ouvrage l'Almageste qui reprend et fixe les idées d'Eudoxe et d'Aristote sur l'organisation de l'Univers connu. Un système géocentrique complexe qui fut admis et reconnu comme le seul valable pendant tout le moyen-âge ! 

• Il faudra attendre 1543 pour que Nicolas Copernic, dans son ouvrage "Des révolutions des orbes célestes", ose prétendre que la Terre tourne autour du Soleil comme les autres planètes.

. Galilée, à Pise en Italie, en possession de la 1ère lunette, confirma la validité du système de Copernic par ses observations des satellites de Jupiter, des reliefs lunaires, des phases de Vénus, des taches solaires etc...

• Il reviendra à Képler de remplacer le système de Ptolémée d' Alexandrie en montrant que les planètes décrivent des ellipses et à Newton de prouver pourquoi il en est ainsi.